Trouver une formation

Management - Qualité - Organisation - Clinique - Pédagogie

Actualités
3 mai 2022

Josette entre en institution… qu’en est-il de son Projet de Vie à présent ?

Josette entre en institution… qu’en est-il de son Projet de Vie à présent ?

Josette habite à St Nazaire, en Loire-Atlantique, dans un petit appartement. Elle est née en 1935. Elle a une fille et trois petits enfants. Josette est épileptique depuis son plus jeune âge et a cette relation aux autres un peu singulière, ayant été très protégée par ses parents en raison de sa maladie. Elle a toujours été dans la séduction, bien « mise », un peu apprêtée, toujours légèrement maquillée et surtout, un peu désinvolte, aimant la vie, aimant rire, ne prenant jamais rien trop au sérieux. Elle court chez le coiffeur une fois par semaine, aime « faire les boutiques » ; sa comédienne préférée est Brigitte Bardot… Sa petite-fille l’accueille pour Noël, et se rend compte que le pilulier de Josette est un peu particulier. Josette est extrêmement désorientée, voire agressive pour tout et pour rien…. Elle est hospitalisée et le diagnostic est posé. Elle souffre de troubles neurocognitifs : maladie d’Alzheimer associée à la maladie à corps de Lewy. La vie de Josette bascule. Elle doit être institutionnalisée.

Josette, entre dans sa « nouvelle maison »… Elle est « bien mise » : jolie robe, talons, bijoux. Josette est calme, un peu décontenancée certes, mais calme néanmoins. Sa fille l’accompagne, et déjà tout est installé : des cadres, des photos, ses vêtements dans la penderie, sa télévision et même cette superbe commode que sa fille a achetée et que Fred (l’animateur) a monté (Josette a beaucoup de vêtements…)…

La qualité de l’accueil en institution est-il un premier vecteur de qualité de vie ?

Comment l’institution peut-elle aborder et organiser l’accueil de Josette dans sa nouvelle demeure, qu’elle n’a pas choisie, pour lui garantir une qualité de vie, et, qu’est-ce que la « qualité de vie » ?

L’entrée en institution est souvent un choix « contraint », imposé et multifactoriel. Pour la plupart des personnes, il sera le dernier lieu de vie et beaucoup d’entre elles en ont conscience.

Comment Josette peut-elle s’épanouir dans ce contexte agressif de « nouveau lieu de vie », qu’elle accepte par résignation et dépit, sans une qualité d’accueil « soignée » et bienveillante ?

La première mission de l’équipe pluridisciplinaire est donc bien d’organiser un accueil chaleureux, minutieusement préparé afin que Josette, un peu perdue dans ce nouvel environnement, se sente attendue, reconnue et respectée. En effet, toute personne a le droit d’exercer son libre-arbitre, ainsi que son droit de regard concernant les décisions prises à son sujet, et cela quel soit son degré d’autonomie.[1] 

Le Projet de Vie Personnalisé : gage de qualité de vie et de bientraitance

Les établissements d’accueil ont à leur disposition une recette, un outil, une baguette presque magique, qui est le Projet de vie Personnalisé, et qui remplit toutes les conditions de gage de qualité de vie et de bientraitance. Ainsi, Josette va pouvoir s’exprimer, raconter sa vie riche, remplie de rebondissements et d’expériences, se faire connaître et reconnaitre, rencontrer ceux et celles qui prendront soin d’elle, mais aussi se faire des nouvelles relations auprès des résidents, et pourquoi pas rencontrer le second amour de sa vie… Ce qui s’est produit d’ailleurs….

Le Projet de vie Personnalisé est un outil essentiel de l’accompagnement « personnalisé » et des prestations proposées en harmonie avec les besoins, les désirs, les attentes de la personne accueillie dans son nouvel environnement de vie, dans un objectif de maintien d’autonomie. Il permet également de valoriser ses « savoir-faire », de se distraire avec intérêt et plaisir et donc de maintenir ou d’améliorer sa qualité de vie.

Cet outil est centré sur le résident afin de le reconnaître en tant personne et citoyen, avec toute son histoire de vie, ses habitudes et ses attentes.

L’information et le consentement du résident et/ou de ses proches seront indispensables afin de mener ce projet.

Cette démarche débute dès la pré-admission et se poursuit pendant tout le séjour, c’est une démarche en continuum. Il est réactualisé à minima une fois par an, voire davantage dès lors qu’il y a un changement de situation (état de santé, nouvelles demandes de la personne ou de ses proches, changement d’avis ou de besoins, vacances, absences, hospitalisations longues, etc.).

Le projet de vie personnalisé est une véritable co-construction tripartite : le résident - ses proches - l’équipe pluridisciplinaire de l’établissement.

Ainsi, la personne âgée est en mesure de se projeter dans l’avenir, et non pas de « subir » le temps qui passe, d’oublier sa résignation et les renoncements multiples, mais s’attachera à organiser sa nouvelle vie.

Du côté de l’équipe pluridisciplinaire, cet outil permet d’ajuster en temps réel l’accompagnement, de respecter le résident en tant que personne et citoyen, de reconnaitre sa capacité à faire des choix, à décider et prendre son avenir en main. Ainsi la relation Soignant-Résident devient une relation équitable et équilibrée, source de bientraitance, dans un respect mutuel.

Le tout récent Référentiel National d’Evaluation de la Qualité dans le domaine social et médico-social, mis en ligne le 10 mars 2022[2], consacre son premier chapitre sur « la personne accompagnée ». Il nous rappelle combien les échanges entre la personne accompagnée et les professionnels peuvent être source de ressentis de bientraitance de la part de la personne accompagnée dans le respect de ses droits (objectif 1.1), son ouverture à pouvoir s’exprimer, à son désir ou non de participer à diverses propositions, à accepter ou non les propositions de ce projet d’accompagnement (objectif 1.10), à accepter ou non que son entourage participe à ce projet (objectif 1.11). Enfin, ce projet d’accompagnement s’associe au maintien de l’autonomie (objectif 1.12).

Josette reste donc un individu libre, respectable, respectée, dans ses libre-choix de femme et de citoyenne.

Josette a encore un peu de temps pour réfléchir à tout ce qu’on lui propose dans ce projet, mais elle est tellement bien accueillie, « comme chez des ami(e)s », elle se sent presque chez elle, déjà… et donc… nous allons lui laisser de l’espace, de la réflexion, et de l’intimité… avec son nouveau compagnon…

Nous ne sommes que des promoteurs « du bien-vieillir » qui nous concerne tous et toutes... et, le Projet de Vie ou d’Accompagnement en est son outil fondamental.

 
[1] Rapport/les droits fondamentaux des personnes accueillies en EHPAD 2021
[2] https://www.has-sante.fr/jcms/p_3323113/fr/la-has-publie-le-premier-referentiel-national-pour-evaluer-la-qualite-dans-le-social-et-le-medico-social

 

Par Anne-Sophie BRIAND - Formatrice-consultante experte du GRIEPS

Toutes les actualités

Les autres actualités

5 mai 2022

Les vidéos des 7èmes RRSPsy sont disponibles !

Les vidéos des 7èmes RRSPsy sont disponibles !

Les 7èmes Rencontres pour la Recherche en Soins en Psychiatrie ont eu lieu en mars 2022. Co-organisées par Jean-Paul Lanquetin et le GRIEPS, elles ...

Lire la suite
28 avril 2022

Le nouveau catalogue 2023 est disponible

Le nouveau catalogue 2023 est disponible

Le nouveau catalogue 2023 est disponible dans notre espace de téléchargement des catalogues ! Ne résistez pas au plaisir d'aller le découvrir !

Lire la suite
5 avril 2022

Évaluation des ESSMS : compétences attendues pour les professionnels

Évaluation des ESSMS : compétences attendues pour les professionnels

Après un travail long débuté en septembre 2020, la HAS a fait paraître son nouveau référentiel qualité et son manuel pour l’évaluation des s...

Lire la suite
29 mars 2022

Nous tenons à vous rendre la vie plus simple !

Nous tenons à vous rendre la vie plus simple !

Du coup, nous vous proposons une solution de paiement en ligne grâce à ce QR code !

Lire la suite
23 mars 2022

Zoom sur le co-développement

Zoom sur le co-développement

Promouvoir l'intelligence collective au travail.

Lire la suite
23 mars 2022

Management du travail et Qualité de Vie au Travail (QVT) 2023

Management du travail et Qualité de Vie au Travail (QVT) 2023

« La culture de la haute performance et le climat de compétition généralisée mettent le monde sous pression. »

Lire la suite
23 mars 2022

Zoom sur la simulation en santé

Zoom sur la simulation en santé

La simulation en santé est « une démarche pédagogique basée sur un scénario visant à mettre en action un individu pour construire ou renforcer ...

Lire la suite
23 mars 2022

Personnes âgées et handicap 2023

Personnes âgées  et handicap 2023

Le défi du vieillissement

Lire la suite
23 mars 2022

Zoom sur les certificats

Zoom sur les certificats

Qu’est-ce que le certificat CP FFP ? Créé en 2005 par la FFP (Fédération de la Formation Professionnelle), le système de Certification Profess...

Lire la suite
23 mars 2022

Expertise clinique 2023

Expertise clinique 2023

L’expertise clinique est inscrite dans l’offre historique du GRIEPS avec un ancrage sur les connaissances, savoir-faire et savoir-être dans tous ...

Lire la suite
23 mars 2022

Zoom sur le droit et la citoyenneté

Zoom sur le droit et la citoyenneté

La citoyenneté est une construction permanente car elle est un élément important d’intégration et de participation (Demoyen, R.)

Lire la suite
23 mars 2022

Clinique pour la personne âgée 2023

Clinique pour la personne âgée 2023

Notre approche sur la santé des personnes âgées est appelée à changer, pour répondre à la fois aux besoins de patients vieillissants de plus en...

Lire la suite
23 mars 2022

Zoom sur le théâtre forum

Zoom sur le théâtre forum

Le théâtre participatif : se former différemment. Créé et développé par Augusto Boal, écrivain, dramaturge et homme de théâtre brésilien.

Lire la suite
23 mars 2022

Droits et responsabilités 2023

Droits et responsabilités 2023

Le droit des (in)capacités tient une place très particulière dans les transformations sociales, économiques et morales de ces cinquante dernières...

Lire la suite
23 mars 2022

Handicap 2023

Handicap 2023

Le substantif masculin handicap, attesté en 1827, a été emprunté à l’anglais handicap, contraction de « hand in cap », signifiant littéralem...

Lire la suite