Trouver une formation

Management - Qualité - Organisation - Clinique - Pédagogie

Offres


Accompagnement : place, postures, rôles du formateur en stage



Situer sa spécificité de formateur parmi les acteurs de la professionnalisation.

Identifier le champ de l'accompagnement 

  • L'accompagnement : 
    • la définition et la différenciation avec le tutorat, le suivi, la guidance...
    • les modèles de l'accompagnement (Paul, Vial).
  • L'alternance intégrative Malglaive) : co-construction des dispositifs d'apprentissage, coopération entre acteurs.
Articuler les postures du formateur
  • La posture du guidant, de contrôle.
  • La posture d'accompagnement.

Accompagner à la maîtrise des situations-métier​

  • La transformation des situations de travail (écologiques) en situations apprenantes.
  • L'apprentisaage de la « conscience de la situation » : de quoi s’agit-il ici et qu’y a-t-il à faire ? 
  • La supervision clinique : diagnostic pédagogique sur les acquis et difficultés.
  • Les 6 difficultés prévalentes du raisonnement clinique.
  • Les 6 méthodes de supervision clinique.
  • L'accompagnement à la réflexivité dans l’action, sur l’action.
Accompagner à la construction identitaire
  • La motivation, la volonté et l’effort des apprenants.
  • L'art et les effets du feedback positif et des encouragements.
  • La prise en compte des émotions en apprentissage. 
  • L’art du feedback proche, ciblé.
  • L’art du questionnement : explicitation, autoévaluation.

Construire et/ou actualiser les outils de suivi​

  • Le contrat didactique.
  • La charte d'accompagnement.
  • Le portfolio : preuves d’apprentissage.
  • Le portfolio : mesure de performance et du cheminement.
  • Apports conceptuels et méthodologiques.
  • Construction d'outils de suivi.
  • Analyse de Pratiques Professionnelles.
  • Mises en situation.
C’est à partir des apports conceptuels et des interactions du groupe que se construiront le sens et l’intérêt de place du formateur en stage. Nous formaliserons les fondamentaux et les essentiels de ce qui fait aujourd’hui le réel atout de la présence des formateurs en stage, dans le respect des champs d’intervention de tous les acteurs. 

L’évaluation sera réalisée à l’aide des critères suivants :

  • Les attentes des participants seront recueillies par le formateur lors du lancement de la formation et confrontées aux objectifs de formation.
  • Les acquis / les connaissances des participants seront recueillies par le formateur lors du lancement de la formation et confrontées aux objectifs de formation.
  • La satisfaction des participants à l’issue de la formation sera évaluée lors d’un tour de table, le cas échéant en présence du commanditaire de la formation, et à l’aide d’un questionnaire individuel « à chaud » portant sur l’atteinte des objectifs, le programme de formation, les méthodes d’animation et la transférabilité des acquis.
  • A distance de la formation : il appartiendra aux stagiaires d’analyser les effets de la formation sur les pratiques individuelles et collectives de travail , notamment lors de leur entretien professionnel. Des outils pourront être suggérés pendant la formation (plans d’action, préfiguration d’un plan d’amélioration des pratiques individuelles et collectives, grille de suivi personnalisé de mesure d’impact...).

Mise à jour le : 21/01/2021