Trouver une formation

Management - Qualité - Organisation - Clinique - Pédagogie

Offres


Bien-être par le toucher : personnes âgées et/ou en situation de handicap

Relations de soins

N I

Pratiquer en toute sécurité des soins de bien-être par le toucher relationnel auprès des personnes âgées et/ou en situation de handicap.

Réactiver ses connaissances sur le vieillissement et le handicap

  • Les différents types de vieillissement : normal, usuel, pathologique.
  • Les effets physiologiques, cliniques, cognitifs et psychosociaux du vieillissement.
  • La vulnérabilité et la fragilité de la personne âgée.
  • Les personnes en situation de handicap :
    • les différents types de handicap : moteurs, psychiques, mentaux, sensoriels,
    • le handicap dû à des maladies invalidantes : maladies chroniques, cancer…
  • Le schéma corporel, l’image de soi, l’estime de soi.
  • L’apparition des troubles cognitifs et des troubles psychocomportementaux associés.
  • L’autonomie, la perte de l’autonomie et la dépendance.
  • L’accompagnement de fin de vie.
Identifier les besoins des personnes en lien avec les pratiques psychocorporelles
  • Les besoins physiologiques, psychologiques et sociaux des personnes âgées et/ou en situation de handicap.
  • Le besoin de contact tactile et de détente.
  • Le besoin d’attention, de bien-être, de confort et de sécurité.
  • Le toucher comme support du lien et de la relation.
Connaître les concepts incontournables permettant d’éclairer les pratiques psychocorporelles
  • La question de son propre rapport au toucher.
  • La disponibilité à l'autre : spécificités pour les personnes âgées et/ou en situation de handicap.
  • Le toucher, base du soin : respect physique et émotionnel.
  • L’adaptabilité et l’accueil inconditionnel du corps d’autrui.
  • Le respect, la pudeur, la dignité, l’intimité.
  • La proxémie et la juste distance.
  • Les mécanismes de défense et les réactions de protection.
Initier une posture et un positionnement adaptés à la pratique du toucher
  • La mise en condition du praticien : respiration, ancrage, centrage, échauffement.
  • L’approche et la qualité du premier contact.
  • L’instauration d’une relation de confiance : suggérer, proposer et non imposer.
  • L’incidence de la voix, du regard, de la proximité, du rythme, des mouvements, de l’odeur…
  • L’écoute et le respect des messages dans le « donner » et le « recevoir ».
  • La réceptivité des personnes lors d’une séance de massage.
Comprendre les bienfaits du toucher auprès des personnes âgées et/ou en situation de handicap
  • L'état de détente globale et de relaxation profonde, le sentiment de bien-être.
  • Le soulagement des tensions physiques ou mentales liées au stress.
  • La baisse de l’anxiété.
  • L'action bénéfique sur l’agitation.
  • L'amélioration du sommeil.
  • La dissipation de maux : arthrose, rhumatismes, douleurs musculaires, constipation…
  • L'amélioration de la motricité par effet de décontraction musculaire.
  • Le soulagement de la douleur et les moments de répit.
  • La stimulation du système physiologique.
  • L'impact positif sur l’entourage et sur les personnels des établissements. 
  • Les contre-indications.
S'exercer aux gestes pratiques
  • L’installation de la personne et du praticien : gestes et postures non-algiques.
  • Les techniques d'apaisement : prise de contact, écoute, réassurance, soutien.
  • La qualité des gestes de massage : doux, sécurisants, structurants, enveloppants.
  • Le massage de confort des différentes zones corporelles (indications et limites) :
    • le visage, la tête, la nuque, les épaules, les mains, les pieds, le dos, les zones réflexes du plexus solaire.
    • le massage-minute : habillé, alité, au fauteuil, sur chaise, en fauteuil roulant…
  • L'importance du débriefing : vécu de la séance, ressentis...
  • Apports conceptuels.
  • Exercices pratiques.
  • Analyse de pratiques.

La formation s'appuie sur de nombreuses mises en pratiques de massage bien-être où chacun pourra expérimenter le « donner » et le « recevoir » et ainsi valoriser ses apprentissages. Elle est animée par une professionnelle de santé qui pratique régulièrement le toucher relationnel auprès de personnes âgées, notamment au sein d’EHPAD.

L’évaluation sera réalisée à l’aide des critères suivants :

  • Les attentes des participants seront recueillies par le formateur lors du lancement de la formation et confrontées aux objectifs de formation.
  • Les acquis / les connaissances seront évalués en début et en fin de formation par l'intermédiaire d'un outil proposé par le formateur (quiz de connaissances, questionnaire, exercice de reformulation, mise en situation...).
  • La satisfaction des participants à l'issue de la formation sera évaluée lors d'un tour de table, le cas échéant en présence du commanditaire de la formation, et à l'aide d'un questionnaire individuel « à chaud » portant sur l'atteinte des objectifs, le programme de formation, les méthodes d'animation et la qualité globale de l'intervention.
  • A distance de la formation : il appartiendra aux stagiaires d’analyser les effets de la formation sur les pratiques individuelles et collectives de travail , notamment lors de leur entretien professionnel. Des outils pourront être suggérés pendant la formation (plans d'action, préfiguration d'un plan d'amélioration des pratiques individuelles et collectives, grille de suivi personnalisé de mesure d'impact...).

Mise à jour le : 03/05/2022