Trouver une formation

Management - Qualité - Organisation - Clinique - Pédagogie

Offres


Construire des cas cliniques professionnalisants



Construire l’écriture des cas cliniques et leurs usages dans un parcours de formation selon une approche par compétences.

Analyser des pratiques concernant les cas cliniques existants, identifier les potentiels, les problèmes et les ressources de l’équipe pédagogique

  • La mise en travail réflexif à partir d’une grille d’analyse des cas cliniques et à partir de l’analyse des performances des étudiants.
  • Le partage collectif de cas.
Comprendre les enjeux et impacts de l’approche par compétences sur la conception des cas cliniques
  • Le sens de l’approche par compétences.
  • Le concept de compétence.
  • Les outils utiles au déploiement d’une approche par compétences : référentiel de compétences, matrice de compétence, fiche d’apprentissage-évaluation.
Comprendre l’architecture de l’approche par compétence
  • L'écriture d'une compétence selon la norme AFNOR.
  • Les composantes essentielles ou variable agissantes.
  • La trajectoire de développement et les niveaux de performance.
  • Les apprentissages critiques : ciblage des essentiels partageables. 
  • Les 5 niveaux du développement de la compétence (Dreyfus 1980, Benner 1982).
Clarifier les fondamentaux du raisonnement clinique
  • Le cycle international du raisonnement clinique. 
  • Les 3 niveaux de la conscience de la situation.
  • Le jugement clinique : restitution et outils de restitution. 
  • Les modes de raisonnements.
  • Le diagnostic pédagogique sur la qualité du raisonnement clinique.
  • Les 6 principales difficultés du raisonnement clinique(Audédat MC., Laurin S., Shanche G. 2011).
Recenser les types de cas ou vignette clinique et leurs intentions pédagogiques
  • Les cas résolus pour l’image mentale opérative.
  • La vignette très courte pour faire raisonner le système 1 dit Intuitif.
  • La vignette courte.
  • La vignette longue.
  • La vignette en cascade.
  • L’analyse à partir d’une vidéo.

S’entraîner à la rédaction de cas clinique

  • Les objectifs d’apprentissage.
  • Le degré de performance attendu.
  • Les niveaux cognitifs convoqués.
  • Les différentes modalités de présentation et de restitution : texte narratif, carte mentale, carte conceptuelle, schéma narratif…

Comprendre l’articulation des postures du formateur

  • Les 6 posture efficaces pour superviser le raisonnement clinique (Audédat).
  • Les 4 styles d’animation (Vierset et al).
  • Les 2 postures dans l’évaluation.

Organiser l’évaluation dans la logique des compétences

  • Les formes d’évaluation et leurs intentions pédagogiques.
  • L'évaluation de la progression, de la maîtrise, du transfert, de l’équité du dispositif.
  • La mémoire et les 3 conditions d’une mémorisation à long terme.
  • La planification des répétitions des cas cliniques.
  • Les 4 indicateurs de l’évaluation dans une approche par compétences.
  • Les recommandations des neurosciences cognitives pour l’évaluation.
  • Les 10 questions avant de bâtir une évaluation.
  • La fiche de métacognition sur son travail de raisonnement clinique.
  • Apports cognitifs et méthodologiques.
  • Cas concrets.
  • Plan d'actions.
  • Analyse de l’existant et partage collectif.
  • Apports cognitifs et méthodologiques.
  • Construction collective de cas cliniques.

À l'issue de cette formation, chaque participant repart avec un ou des cas cliniques ajustés et débattus au regard de la logique des formations par les compétences.

L’évaluation sera réalisée à l’aide des critères suivants :

  • Les attentes des participants seront recueillies par le formateur lors du lancement de la formation et confrontées aux objectifs de formation.
  • Les acquis / les connaissances des participants seront recueillies par le formateur lors du lancement de la formation et confrontées aux objectifs de formation.
  • La satisfaction des participants à l’issue de la formation sera évaluée lors d’un tour de table, le cas échéant en présence du commanditaire de la formation, et à l’aide d’un questionnaire individuel « à chaud » portant sur l’atteinte des objectifs, le programme de formation, les méthodes d’animation et la transférabilité des acquis.
  • A distance de la formation : il appartiendra aux stagiaires d’analyser les effets de la formation sur les pratiques individuelles et collectives de travail , notamment lors de leur entretien professionnel. Des outils pourront être suggérés pendant la formation (plans d’action, préfiguration d’un plan d’amélioration des pratiques individuelles et collectives, grille de suivi personnalisé de mesure d’impact...).

Mise à jour le : 08/03/2021