Trouver une formation

Management - Qualité - Organisation - Clinique - Pédagogie

Offres


Douleur de la personne âgée

Prévention des risques liés au domaine de la santé

B D

Savoir repérer, évaluer et traiter la douleur de la personne âgée.

Connaître les spécificités de la douleur chez le sujet âgé​

  • La douleur dans le contexte physique et psychologique du vieillissement.
  • Les représentations de la personne âgée douloureuse. 
  • La douleur et la souffrance globale.
  • Le caractère multiple et simultané des étiologies.
  • La prévalence des douleurs.
  • Les retentissements de la douleur chez les personnes âgées.

Savoir reconnaître la douleur de la personne âgée​

  • La pauvreté de l’expression verbale de la douleur.
  • L’interférence des troubles cognitifs.
  • Les manifestations non-verbales.
  • Les changements de comportement.

Adapter les outils d’évaluation de la douleur aux capacités cognitives de la personne âgée

  • L’entretien et l’observation attentive du patient.
  • Les outils de l’autoévaluation : EVA, EN, EVS.
  • Les outils de l’hétéroévaluation : échelle Doloplus, ECPA, Algoplus.
  • L’identification des mécanismes impliqués.

Mettre en œuvre les thérapeutiques médicamenteuses dans le respect des bonnes pratiques​

  • Les traitements antalgiques adaptés aux mécanismes en cause : rappels.
  • Les règles générales d’usage des antalgiques chez la personne âgée.
  • Les règles de l’utilisation des opiacés chez la personne âgée.
  • La prévention des douleurs induites par les soins.
  • L’organisation du soin.

Associer les prises en charge non-médicamenteuses​

  • La qualité de l’approche relationnelle.
  • Le toucher-massage de confort.
  • La balnéothérapie.
  • Les techniques de relaxation et l'hypnoanalgésie.

Distanciel

Soutenir les apprentissages par un module e-learning

  • Les fondamentaux de la douleur : module e-learning de 2 heures.
  • Apports théoriques.
  • Ateliers pratiques de mise en situation.
  • Cas pratiques.

Cette formation prend appui sur les recommandations de bonnes pratiques (HAS, SFGG, DGS, ANSM, SFETD). Elle se développe autour d’analyses de pratiques à partir de situations de soins concrètes apportées par les participants.

Cette formation est éligible au DPC

  • Orientation n° 32 : Amélioration de la prise en charge de la douleur
  • Le GRIEPS est enregistré comme ODPC (n°1378)
  • En intra, ce thème pourra être déposé sur le site de l’ANDPC pour permettre aux professionnels concernés de satisfaire à leur obligation de DPC au titre des apports cognitifs. Compte tenu des contraintes de validation de l’ANDPC, nous serions mesure de vous communiquer un numéro de programme DPC dans les trois mois après la contractualisation de la formation.

Cette formation s'appuie sur les recommandations et référentiels suivants

  • HAS, référentiel certification des établissements de santé pour la qualité des soins, Octobre 2020 : le patient bénéficie de soins visant à anticiper ou à soulager rapidement sa douleur (indicateur qualité et sécurité des soins, IQSS).
  • Article L1110-5 du code de la santé publique : « …toute personne a le droit de recevoir des soins visant à soulager sa douleur. Celle-ci doit être en toute circonstance prévenue, évaluée, prise en compte… ».
  • Article R6164-3 - alinéa 4 - du code de la santé publique : « La conférence médicale d’établissement contribue à l’élaboration de la politique d’amélioration continue de la qualité et de la sécurité des soins, notamment en ce qui concerne : […] : La prise en charge de la douleur ».
  • Article R6144-2 - alinéa 4 - du code de la santé publique : « La commission médicale d’établissement contribue à l’élaboration de la politique d’amélioration continue de la qualité et de la sécurité des soins, notamment en ce qui concerne : […] 4° La prise en charge de la douleur ».
  • Arrêté du 6 janvier 2012 fixant les conditions dans lesquelles l’établissement de santé met à la disposition du public les résultats, publiés chaque année, des indicateurs de qualité et de sécurité des soins.
  • Instruction N°DGOS/PF2/2011/188 du 19 mai 2011 relative à l’identification et au cahier des charges 2011 des structures d’étude et de traitement de la douleur chronique.
  • Recommandations génériques HAS :
    • 2008, Douleur chronique : reconnaître le syndrome douloureux chronique, l’évaluer et orienter le patient,
    • 2009, Douleur chronique : les aspects organisationnels,
    • En production : Recommandations relatives au processus standard de prise en charge des patients douloureux chroniques pour une collaboration optimale entre ville et structures de recours.
  • Publications de la SFETD :
    • 2015, livre blanc : structures douleur en France,
    • 2017, livre blanc de la douleur,
    • 2019 : guide de Bonne pratiques des SDC.
  • Prise en compte de la souffrance psychique de la personne âgée : prévention, repérage, accompagnement, HAS, 2014.

Voir aussi 

L’évaluation sera réalisée à l’aide des critères suivants :

  • Les attentes des participants seront recueillies par le formateur lors du lancement de la formation et confrontées aux objectifs de formation.
  • Les acquis / les connaissances des participants seront recueillies par le formateur lors du lancement de la formation et confrontées aux objectifs de formation.
  • La satisfaction des participants à l’issue de la formation sera évaluée lors d’un tour de table, le cas échéant en présence du commanditaire de la formation, et à l’aide d’un questionnaire individuel « à chaud » portant sur l’atteinte des objectifs, le programme de formation, les méthodes d’animation et la transférabilité des acquis.
  • A distance de la formation : il appartiendra aux stagiaires d’analyser les effets de la formation sur les pratiques individuelles et collectives de travail , notamment lors de leur entretien professionnel. Des outils pourront être suggérés pendant la formation (plans d’action, préfiguration d’un plan d’amélioration des pratiques individuelles et collectives, grille de suivi personnalisé de mesure d’impact...).

Mise à jour le : 21/06/2021