Trouver une formation

Management - Qualité - Organisation - Clinique - Pédagogie

Offres


Élaboration de protocole en équipe pluridisciplinaire

Management de la qualité et de la sécurité

D

Acquérir la méthodologie de développement d'un protocole pluridisciplinaire respectant les recommandations de bonnes pratiques.

MODULE 1 : CLARIFICATION DES CONCEPTS

Clarifier le concept de protocolisation pluriprofessionnelle

  • Les définitions de la notion de protocole : HAS...
  • Les enjeux de l’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins :
    • le renforcement de la collaboration et de la coordination interprofessionnelle lors de l’analyse réflexive des pratiques,
    • l’implication du patient ou de ses proches dans sa prise en charge,
    • l’analyse réflexive des pratiques professionnelles en interdisciplinarité.
  • Les limites de la protocolisation.
  • La protocolisation, une démarche projet :
    • le groupe projet et le groupe pilote,
    • la communication.
MODULE 2 : ÉLABORER UN PROTOCOLE PLURIPROFESSIONNEL
 
Identifier une situation clinique nécessitant l'élaboration d'un protocole pluriprofessionnel
  • L’origine du besoin identifié, existence d’une marge d’amélioration :
    • les résultats d’évaluation précédente,
    • les réunions de concertation clinique,
    • le suivi d’indicateurs,
    • le projet de santé d’une structure, d'une organisation ou d’un territoire de santé,
    • les retours patients,
    • l’identification d’un risque.
  • Le champ de la protocolisation.
  • L’identification et la validation des recommandations :
    • les rappels sur L’Evidence-Based Medecine, l’Evidence-Based Nursing et leurs grades de recommandation,
    • les recommandations de bonnes pratiques cliniques et organisationnelles sur les pathologies concernées à intégrer dans le protocole,
    • la méthodologie de lecture critique de la littérature pour une présentation synthétique à l’équipe.

S’approprier la démarche d’analyse de la pratique 

  • La description de la pratique actuelle : QQOQCP, Hexagramme de Quintilien.
  • L'identification des points critiques :
    • les pratiques différentes,
    • les zones de flou,
    • les temps, les durées,
    • les choix non décrits,
    • la traçabilité et le partage de l’information.
  • Les références réglementaires : pertinence de la pratique actuelle.
  • Le passage des objectifs d’amélioration à l’objectif du protocole.
  • Les situations dans lesquelles le protocole s’applique et ses limites d’utilisation.
  • Les professionnels concernés, les professionnels qui mettent en œuvre.

 

Rédiger le protocole

  • La gestion documentaire des protocoles :
    • le passage de la rédaction à la validation,
    • le passage de la mise en œuvre à l’archivage,
    • la gestion des versions et des modifications,
    • la trame du protocole.
  • Les règles de rédaction :
    • le logigramme,
    • le tableau : QQC.
  • Le premier cycle de vie du protocole : Rédaction, Vérification, Approbation, Diffusion.

MODULE 3 : METTRE EN ŒUVRE ET SUIVRE LE PROTOCOLE

Gérer les risques liés à la mise en œuvre du protocole

  • L'identification des facteurs de succès et des freins à l’application du protocole :
    • la technique,
    • l'humain : métier et culture,
    • l'organisation.
  • La logistique et l’accompagnement nécessaires à la mise en œuvre :
    • la formation,
    • les supports techniques,
    • la coordination et l'accompagnement,
    • la communication.

Diffuser et suivre le protocole

  • L'identification des variations de la pratique par rapport au protocole : audit clinique.
  • Les effets indésirables liés à l’utilisation du protocole :
    • le registre de données,
    • la fiche dédiée,
    • l’analyse de dossiers.
  • L’analyse des variations, les effets indésirables et l'amélioration.
  • La mise à jour annuelle du protocole.
  • Cas pratique : choix d'une situation devant faire l'objet d'une protocolisation qui deviendra le fil rouge de la formation.
  • Études de recommandations.
  • Construction d'un audit clinique sur dossiers.
  • Approche méthodologique des points critiques : AMDEC...
  • Évaluation des connaissances : quiz.

Cette formation bénéficie d'une démarche pragmatique et centrée sur la pratique : travail autour d'une pratique qui servira de fil rouge pour l'élaboration.
Un travail bibliographique de réappropriation des recommandations sera mené.

Cette formation est éligible au DPC

  • Orientation n° 23 : Appui à la construction et à la mise en œuvre de projets d’exercice coordonné
  • Le GRIEPS est enregistré comme ODPC (n°1378)
  • En intra, ce thème pourra être déposé sur le site de l’ANDPC pour permettre aux professionnels concernés de satisfaire à leur obligation de DPC au titre des apports cognitifs. Compte tenu des contraintes de validation de l’ANDPC, nous serions mesure de vous communiquer un numéro de programme DPC dans les trois mois après la contractualisation de la formation.

Cette formation s'appuie sur les recommandations et référentiels suivants 

  • HAS, Comment élaborer et mettre en œuvre des protocoles pluriprofessionnels ?, février 2015.
  • HAS, Note méthodologique et de synthèse documentaire « Comment élaborer et mettre en œuvre des protocoles pluriprofessionnels ? », février 2015.
  • HAS, Référentiel d’évaluation des centres de santé, février 2017.

L’évaluation sera réalisée à l’aide des critères suivants :

  • Les attentes des participants seront recueillies par le formateur lors du lancement de la formation et confrontées aux objectifs de formation.
  • Les acquis / les connaissances des participants seront recueillies par le formateur lors du lancement de la formation et confrontées aux objectifs de formation.
  • La satisfaction des participants à l’issue de la formation sera évaluée lors d’un tour de table, le cas échéant en présence du commanditaire de la formation, et à l’aide d’un questionnaire individuel « à chaud » portant sur l’atteinte des objectifs, le programme de formation, les méthodes d’animation et la transférabilité des acquis.
  • A distance de la formation : il appartiendra aux stagiaires d’analyser les effets de la formation sur les pratiques individuelles et collectives de travail , notamment lors de leur entretien professionnel. Des outils pourront être suggérés pendant la formation (plans d’action, préfiguration d’un plan d’amélioration des pratiques individuelles et collectives, grille de suivi personnalisé de mesure d’impact...).

Mise à jour le : 21/06/2021