Trouver une formation

Management - Qualité - Organisation - Clinique - Pédagogie

Offres


Pairs-aidants et aidants familiaux en psychiatrie

Relations de soins

D

Identifier le contexte spécifique des aidants en psychiatrie pour stimuler l'élaboration d'un projet.

Clarifier les notions de « pair-aidant » et  « d’aidant » en psychiatrie

  • L’environnement international :
    • la déclaration de l’OMS (2010) sur l’empowerment des usagers en santé mentale,
    • les recommandations européennes de 2014 en faveur de la défense des droits de la participation à l’information des aidants.
  • L’environnement national de la psychiatrie :
    • l’évolution juridique, 
    • la maturité des équipes de psychiatrie,
    • la place des associations en santé mentale,
    • l’évolution des conceptions sur le handicap psychique, le rétablissement.
    • l’intégration de nouveaux concepts : éducation thérapeutique, empowerment, case-management, réhabilitation, pairs-aidants, aidants familiaux, aidants naturels. 

Comprendre l’importance des aidants dans les projets en santé mentale et en psychiatrie 

  • Les différentes possibilités d’appui : 
    • les aidants familiaux : fardeau ou gratification ?
    • la notion de pair-aidant : savoirs expérientiels du patient, recrutement des patients.
  • Les différentes activités des aidants auprès des patients  :
    • l’accompagnement,
    • le conseil, le soutien social,
    • l’encouragement, l’espoir,
    • l’aide pour rompre l’isolement,
    • la facilitation du lien avec les soignants.
  • Les publics concernés par le besoin :
    • les enfants, les adultes,
    • les patients psychotiques,
    • les patients souffrant de troubles bipolaires,
    • les patients souffrants de troubles anxieux ou de TOCS invalidants,
    • les patients souffrants de troubles envahissants du développement…

Initier la mise en œuvre d’un projet d’unité intégrant les aidants

  • La place des aidants en psychiatrie :
    • la problématique de la maladie chronique,
    • le travail avec les familles,
    • le besoin du patient face à l’entourage.
  • La double posture de l’aidant : aider et être aidé.
  • L’analyse de l’existant :
    • l’accueil du patient et de ses proches,
    • l’accès à l’information et sa gestion,
    • la place des familles dans la structure.
  • Les programmes d’ETP, le programme PACT.
  • Les principes fondateurs d’un projet en santé mentale autour des aidants :
    • la protection des droits fondamentaux,
    • la lutte contre la stigmatisation et la discrimination,
    • la pleine citoyenneté,
    • les soins au plus près de la personne,
    • la participation des aidants aux décisions, la place offerte auprès des équipes,
    • l’intégration des interventions des aidants dans la formation des professionnels, 
    • les liens avec le secteur, le réseau, les GEM, les associations.
  • Apports conceptuels.
  • Mises en situation.
  • Cas concrets.
  • Méthodologie de projet.

La formation valorise la réflexion autour de la mise en œuvre d’un projet intégrant des aidants familiaux et/ou des pair-aidants. Le fil conducteur est le positionnement éthique concernant les caractéristiques de l'aide apportée au patient.  

Cette formation est éligible au DPC

  • Orientation n° 21 : Orientation et prise en charge des aidants
  • Le GRIEPS est enregistré comme ODPC (n°1378)
  • En intra, ce thème pourra être déposé sur le site de l’ANDPC pour permettre aux professionnels concernés de satisfaire à leur obligation de DPC au titre des apports cognitifs. Compte tenu des contraintes de validation de l’ANDPC, nous serions mesure de vous communiquer un numéro de programme DPC dans les trois mois après la contractualisation de la formation.

Voir aussi 

L’évaluation sera réalisée à l’aide des critères suivants :

  • Les attentes des participants seront recueillies par le formateur lors du lancement de la formation et confrontées aux objectifs de formation.
  • Les acquis / les connaissances des participants seront recueillies par le formateur lors du lancement de la formation et confrontées aux objectifs de formation.
  • La satisfaction des participants à l’issue de la formation sera évaluée lors d’un tour de table, le cas échéant en présence du commanditaire de la formation, et à l’aide d’un questionnaire individuel « à chaud » portant sur l’atteinte des objectifs, le programme de formation, les méthodes d’animation et la transférabilité des acquis.
  • A distance de la formation : il appartiendra aux stagiaires d’analyser les effets de la formation sur les pratiques individuelles et collectives de travail , notamment lors de leur entretien professionnel. Des outils pourront être suggérés pendant la formation (plans d’action, préfiguration d’un plan d’amélioration des pratiques individuelles et collectives, grille de suivi personnalisé de mesure d’impact...).

Mise à jour le : 21/06/2021