Trouver une formation

Management - Qualité - Organisation - Clinique - Pédagogie

Offres


Référent en soins palliatifs

Soins palliatifs et fin de vie

N

Développer un savoir-faire et un savoir-être pour se positionner dans la mission de référent en soins palliatifs et accompagnement en fin de vie.

Analyser et partager des pratiques en soins palliatifs et accompagnement en fin de vie

  • La narration d’une situation vécue.
  • La posture réflexive : distanciation de sa pratique, décontextualisation de l’activité. 
  • Le regard méta-réflexif sur son vécu de soignant.
  • La juste distance relationnelle, repérage des situations empathiques, des situations congruentes.
Approfondir le contexte sociétal et réglementaire
  • Les représentations de la mort et le processus de deuil.
  • La douleur et les symptômes de fin de vie.
  • La Loi de février 2016 : Claeys-Léonetti.
  • Le droit aux directives anticipées, à la sédation profonde et continue.
  • La réflexion éthique : principes éthiques, méthodologie d’aide à la décision.

S’approprier la mission de référent en soins palliatifs, accompagnement en fin de vie

  • La définition de la fonction et de ses missions.
  • L’évaluation précoce des besoins de la personne et l’anticipation des situations de fin de vie.
  • Les parcours de soins gradués et de proximité en développant la coordination avec la médecine de ville.
  • L’accompagnement du deuil et l’accompagnement psychologique.
  • Les vulnérabilités de populations spécifiques.
  • La clarification du rôle des acteurs en matière d’information sur les soins palliatifs.
  • Le repérage des besoins en formation : relation de confiance, douleur, réflexion éthique.

Accompagner les aidants et les bénévoles

  • Les actions de mobilisation et de soutien des aidants.
  • Le respect des souhaits de la personne en tenant compte de ses besoins. 
  • La prise en charge coordonnée et adaptée, en équipe pluriprofessionnelle.
  • Le rôle et la place des bénévoles.

Participer ou concevoir un projet d’amélioration des soins palliatifs

  • L’anticipation de l’organisation des soins dans une démarche palliative.
  • La gestion des situations complexes en soins palliatifs.
  • Le recours non programmé aux urgences.
  • Les obstacles culturels, sociétaux, au développement de la culture palliative. 
  • Le recours à la télésanté.
  • Apports théoriques.
  • Analyse des situations cliniques et des organisations.
  • Vidéos.
  • Construction d’outils et plan d’actions.

À partir de l’expérience des participants et de leur fonction, la formation se déroulera sur un mode interactif, la formation permet d’acquérir des repères éthiques et philosophiques pour développer une culture du soin palliatif en équipe pluriprofessionnelle et en réseau. Elle prépare à exercer une mission de référent en soins palliatifs et accompagnement en fin de vie.

Cette formation s'appuie sur les recommandations et référentiels suivants

  • HAS. (2020). Sédation profonde jusqu'au décès : une décision collégiale. Actualité. 
  • HAS. (2020). Comment mettre en œuvre une sédation profonde et continue maintenue jusqu’au décès ? Outil d'amélioration des pratiques professionnelles.
  • HAS. (2020). Antalgie des douleurs rebelles et pratiques sédatives chez l'adulte : prise en charge médicamenteuse en situations palliatives jusqu’en fin de vie. Recommandation de bonne pratique. 
  • HAS. (2019). Soins palliatifs – À amorcer tôt et à gérer en collégialité. Article.
  • HAS. (2019). Soins palliatifs – Sortie de l’hôpital & maintien des patients à domicile. Article.
  • HAS. (2019). Directives anticipées – Guider les patients pour les rédiger. Article.
  • HAS. (2017). Pour tous, comment rédiger vos directives anticipées. Guide usagers.  
  • HAS. (2016). L’essentiel de la démarche palliative ; Organisation des parcours.
  • HAS. (2016). « Comment améliorer la sortie de l'hôpital et favoriser le maintien à domicile des patients adultes relevant de soins palliatifs ? ». Note méthodologique et de synthèse documentaire.
  • HAS. (2016). Les directives anticipées concernant les situations de fin de vie. Outil d'amélioration des pratiques professionnelles.
  • Plan national 2021-2024 pour le développement des soins palliatifs et accompagnement de la fin de vie publié le 27 janvier 2022.
Voir aussi

L’évaluation sera réalisée à l’aide des critères suivants :

  • Les attentes des participants seront recueillies par le formateur lors du lancement de la formation et confrontées aux objectifs de formation.
  • Les acquis / les connaissances seront évalués en début et en fin de formation par l'intermédiaire d'un outil proposé par le formateur (quiz de connaissances, questionnaire, exercice de reformulation, mise en situation...).
  • La satisfaction des participants à l'issue de la formation sera évaluée lors d'un tour de table, le cas échéant en présence du commanditaire de la formation, et à l'aide d'un questionnaire individuel « à chaud » portant sur l'atteinte des objectifs, le programme de formation, les méthodes d'animation et la qualité globale de l'intervention.
  • A distance de la formation : il appartiendra aux stagiaires d’analyser les effets de la formation sur les pratiques individuelles et collectives de travail , notamment lors de leur entretien professionnel. Des outils pourront être suggérés pendant la formation (plans d'action, préfiguration d'un plan d'amélioration des pratiques individuelles et collectives, grille de suivi personnalisé de mesure d'impact...).

Mise à jour le : 22/02/2022