Trouver une formation

Management - Qualité - Organisation - Clinique - Pédagogie

Offres


Vie affective, intime et sexuelle en institution : accompagnement

Droits et responsabilité

D

Refonder le cadre et les limites de l’intervention du personnel dans les interactions sexuelles en institution.

Appréhender les spécificités de la sexualité chez la personne âgée​

  • Le vieillissement et la sexualité.
  • Le vieillissement et les notions de plaisir et de désir.
  • L’impact du vieillissement et de l’image du vieillissement sur la vie affective et sexuelle.
  • Les droits fondamentaux des résidents.

Repositionner les notions d’intimité et de sexualité en institution

  • Les représentations de la sexualité des soignants et des résidents.
  • Le fonctionnement des équipes et la manière dont il peut interférer dans la relation d'aide.
  • Les obstacles liés à la vie affective et à la sexualité en institution.
  • Les expressions de la vie affective et les craintes de l'intimité en institution.
  • L’intervention en tant que professionnel dans l’intime et la sexualité d'autrui : contexte, enjeux et limites.

Repérer les avatars en cas de déficience du développement psychique

  • Les « niveaux » d’élaboration de la sexualité selon le degré d’évolution psychique.
  • Les pathologies rencontrées en milieu institutionnel et leur incidence sur les conduites sexuelles.
  • La fixation et la régression psychique.
  • Le type de relation à l’autre.
  • La relation pervertie à l’autre et les perversions sexuelles.

Répertorier les difficultés spécifiques de la réalisation sexuelle en milieu institutionnel

  • Les obstacles institutionnels.
  • Les difficultés liées à la notion de vie collective.
  • Les craintes liées au handicap mental et/ou à la fragilité psychique.
  • Les obstacles familiaux, sociaux.
  • Les causes et les conséquences.

Savoir réagir et interpréter les gestes sexuels des résidents destinés aux soignants

  • Les actions, les réactions et la notion de distance professionnelle. 
  • Les interprétations.
  • Les gestes de soins sexualisés.
  • L’impact psychologique sur les équipes soignantes et le retentissement sur le résident.

Définir les fondements éthiques de l’intervention

  • L’observation et l’analyse de la situation au moment de l’intervention.
  • Les « rôles » possibles des encadrants.
  • L’équilibre entre devoir de protection et droit à la sexualité : jugement moral, jugement déontologique, jugement légal et jugement éthique (nécessité et conséquences).
  • La collaboration avec la famille.
  • L’éducation à la sexualité : pouvoir répondre aux questions en faisant preuve de discernement.
  • Apports cognitifs.
  • Réflexion éthique.
  • Analyse réflexive des pratiques professionnelles.

Positionnement éthique et analyse psychologique des situations.

Cette formation est éligible au DPC

  • Orientation n° 2 : Promotion de la santé sexuelle 
  • Le GRIEPS est enregistré comme ODPC (n°1378)
  • En intra, ce thème pourra être déposé sur le site de l’ANDPC pour permettre aux professionnels concernés de satisfaire à leur obligation de DPC au titre des apports cognitifs. Compte tenu des nouvelles contraintes de l’ANDPC, nous pourrions être en mesure de vous proposer un numéro de programme DPC que trois mois après la contractualisation de cette offre.

Voir aussi 

L’évaluation sera réalisée à l’aide des critères suivants :

  • Les attentes des participants seront recueillies par le formateur lors du lancement de la formation et confrontées aux objectifs de formation.
  • Les acquis / les connaissances des participants seront recueillies par le formateur lors du lancement de la formation et confrontées aux objectifs de formation.
  • La satisfaction des participants à l’issue de la formation sera évaluée lors d’un tour de table, le cas échéant en présence du commanditaire de la formation, et à l’aide d’un questionnaire individuel « à chaud » portant sur l’atteinte des objectifs, le programme de formation, les méthodes d’animation et la transférabilité des acquis.
  • A distance de la formation : il appartiendra aux stagiaires d’analyser les effets de la formation sur les pratiques individuelles et collectives de travail , notamment lors de leur entretien professionnel. Des outils pourront être suggérés pendant la formation (plans d’action, préfiguration d’un plan d’amélioration des pratiques individuelles et collectives, grille de suivi personnalisé de mesure d’impact...).

Mise à jour le : 01/02/2021