Trouver une formation

Management - Qualité - Organisation - Clinique - Pédagogie

Offres


Devenir tuteur accompagnateur AFEST


N F

Savoir accompagner et évaluer la  montée en compétences d’un salarié dans le cadre d’une Action de Formation En Situation de Travail (AFEST).

Comprendre le contexte réglementaire de la Formation En Situation de Travail (FEST)

  • Le contexte légal : directives de la loi du 05 septembre 2018 « Liberté de Choisir son Avenir Professionnel » et décret  du 28 décembre 2018 relatif à la FEST.
  • Les caractéristiques de l’Action de Formation En Situation de Travail (AFEST) :
    • la situation de travail,
    • les étapes-clés du parcours,
    • les acteurs institutionnels impliqués,
    • le référent interne ou externe, l’accompagnateur AFEST,
    • le parcours pédagogique : alternance temps de travail aménagé et temps d’analyse réflexive,
    • le temps de l’évaluation.

Construire un parcours pédagogique AFEST

  • Le parcours AFEST-type. 
  • La faisabilité : conditions de la mise en œuvre du parcours AFEST et soutien des parties prenantes.
  • L’élaboration du parcours pédagogique AFEST :
    • la description des compétences attendues pour l’apprenant,
    • le positionnement et l'engagement de l'apprenant au regard de cet apprentissage,
    • le découpage du parcours en situations de travail apprenantes,
    • la définition des modalités de suivi et d'évaluation.
  • Le rappel des principes structurants de l’AFEST : qu’est-ce qui doit s’apprendre, comment cela peut-il s’apprendre, à quelles conditions, comment vérifier que cela est acquis.

Identifier les compétences attendues d’un tuteur-accompagnateur AFEST

  • La distinction entre formateur, tuteur et accompagnateur AFEST.
  • Les critères de réussites : maintien d’une relation de qualité, engagement, motivation.
  • La posture du tuteur accompagnateur AFEST.
  • Le lien entre les objectifs du parcours et les objectifs professionnels de l’apprenant.
  • La traçabilité de l’activité/plan de suivi de l’accompagnateur AFEST.

Soutenir les compétences, les acquisitions de l’apprenant

  • L’animation de phases réflexives avec un apprenant.
  • La réflexivité accompagne la montée en compétences de l’apprenant :
    • la réflexivité facilitatrice d’apprentissage, le droit à l’erreur pour l’apprenant : passage de la réussite en actes à la réussite en pensée, 
    • la réflexivité s’intéressant à la valeur : logiques de valorisation, de reconnaissance, de validation, d’argumentation, 
    • la réflexivité existentielle : question du sens pour l’apprenant, de ce qui l’aide à structurer son apprentissage.

Savoir évaluer les acquis de l’apprenant 

  • Les quatre niveaux d’évaluation selon D. Kirkpatrick, centrés sur l’apprenant : ce qu’il a apprécié, ce qu’il a appris, ce qui a évolué dans sa manière de travailler, comment ses résultats ont été optimisés.
  • L’évaluation des acquis pour mesurer la progression de l’apprenant et l’atteinte de l’objectif professionnel.
  • La mise en évidence d’autres besoins de formation.
  • Le formulaire d’évaluation des acquis : diagramme de Kiviat, par exemple.
  • Apports réglementaires.
  • Apports cognitifs.
  • Co-construction d'outils-supports.
  • Mises en situation.

Pragmatique, le participant, futur accompagnateur AFEST, fait lui-même l’expérience de la FEST. 

OPTIONNEL (fortement conseillé) accompagnement individuel du tuteur/accompagnateur AFEST : 1 jour

Cette formation s'appuie sur les recommandations et référentiels suivants

  • Loi n°2018-771 du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel – Article 4.
  • Article L6313-2 du Code du travail.
  • Décret n° 2018-1341 du 28 décembre 2018 relatif aux actions de formation et aux modalités de conventionnement des actions de développement des compétences.
  • « Art. D. 6313-3-2.- La mise en œuvre d'une action de formation en situation de travail comprend :
    • 1° l'analyse de l'activité de travail pour, le cas échéant, l'adapter à des fins pédagogiques,
    • 2° la désignation préalable d'un formateur pouvant exercer une fonction tutorale,
    • 3° la mise en place de phases réflexives, distinctes des mises en situation de travail et destinées à utiliser à des fins pédagogiques les enseignements tirés de la situation de travail, qui permettent d'observer et d'analyser les écarts entre les attendus, les réalisations et les acquis de chaque mise en situation afin de consolider et d'expliciter les apprentissages,
    • 4° des évaluations spécifiques des acquis de la formation qui jalonnent ou concluent l'action. ».
  • Rapport final. Expérimentation AFEST, action de formation en situation de travail, juillet 2018, Réseau Anact-Aract.
  • Synthèse. Expérimentation AFEST, action de formation en situation de travail, juillet 2018, Réseau Anact-Aract.
  • « Reconnaître les compétences à partir des FEST : un changement de paradigme pour les formateurs ? ». Education Permanente n° 216, septembre 2018, pp 111-128. 
  • Regards sur une expérimentation AFEST. Quelques formes d’apprentissage par l’expérience du travail. Sarah Macler, Éducation permanente n° 216, septembre 2018, pp. 99-109.
grieps_formation

Mise à jour le : 26/08/2020