Trouver une formation

Management - Qualité - Organisation - Clinique - Pédagogie

Offres


Enfant prématuré : soutenir son développement par le toucher

Mères-enfants


Savoir prendre en charge le développement sensorimoteur, psychologique, émotionnel et affectif du prématuré au coeur du lien parent-enfant afin de prévenir les séquelles psychomotrices et relationnelles qui pourraient affecter son devenir d’enfant puis d’adulte.

Connaître les enjeux de la prématurité

  • Le lien d’attachement et ses affres.
  • La culpabilité maternelle.
  • L’empreinte de naissance, l’empreinte des traumas, la mémoire cellulaire.
  • Le passage de l’enfant fantasmé à l’enfant réel.
  • Le devenir de l’enfant prématuré.
  • Les dystimulations, les effets de privation, les postures pathologiques et leurs conséquences.

Redéfinir le contexte des soins le plus favorable au développement psychosensoriel

  • La stimulation sensorielle : sphères : auditive, visuelle, olfactive, sphère orale, place du toucher : la peau, le moi-peau, les fonctions biologiques du toucher, les bienfaits du toucher-massage.
  • La prévention des troubles posturaux : soutien actif, contenance, nidation, posture.
  • La prévention de la douleur.
  • Le soutien à l’activité spontanée de l’enfant, la protection de sa vulnérabilité.

Favoriser la relation parents-enfants et parents-soignants

  • Le partenariat avec les parents.
  • La prévention du stress, le développement de l’attention et de la douceur.
  • La valorisation des ressources de la mère : mise au sein, peau à peau, toucher, paroles.
  • La communication en conscience : écoute empathique, soutien émotionnel des parents, prise en compte des signaux envoyés par l’enfant, gestion du stress, de l’angoisse, des pleurs, dialogue tonique entre l’adulte et l’enfant.

 

 

  • Apports conceptuels et pédagogiques.
  • Mises en situations, expérimentation par exercices pratiques.
  • Cas cliniques illustrés.

Cette formation s'appuie sur les recommandations et référentiels suivants

  • Préparation à la naissance et à la parentalité. Critères de qualité pour l'évaluation et l'amélioration des pratiques professionnelles, HAS, 2007.

Voir aussi

L’évaluation sera réalisée à l’aide des critères suivants :

  • Les attentes des participants seront recueillies par le formateur lors du lancement de la formation et confrontées aux objectifs de formation.
  • Les acquis / les connaissances des participants seront recueillies par le formateur lors du lancement de la formation et confrontées aux objectifs de formation.
  • La satisfaction des participants à l’issue de la formation sera évaluée lors d’un tour de table, le cas échéant en présence du commanditaire de la formation, et à l’aide d’un questionnaire individuel « à chaud » portant sur l’atteinte des objectifs, le programme de formation, les méthodes d’animation et la transférabilité des acquis.
  • A distance de la formation : il appartiendra aux stagiaires d’analyser les effets de la formation sur les pratiques individuelles et collectives de travail , notamment lors de leur entretien professionnel. Des outils pourront être suggérés pendant la formation (plans d’action, préfiguration d’un plan d’amélioration des pratiques individuelles et collectives, grille de suivi personnalisé de mesure d’impact...).

Mise à jour le : 10/02/2021