Trouver une formation

Management - Qualité - Organisation - Clinique - Pédagogie

Offres


Souffrance des professionnels face à la mort des usagers : accompagnement

Soins palliatifs et fin de vie

N

Penser les deuils en interrogeant son rapport aux autres, au monde et à soi et cheminer existentiellement à partir de son expérience de la confrontation avec la mort.

Faire un état des lieux des situations vécues et du temps présent sur « l’attachement et le perte » 

  • Les émotions : mort du patient et expérience de la détresse solitaire du soignant.
  • Les représentations et croyances : mort comme passage vers une autre forme de vie ou fin définitive de toute vie ? 
  • La Mort hier et aujourd’hui :
    • la mort apprivoisée et la mort déniée,
    • les interprétations du refoulement de la mort dans les sociétés occidentales,
    • les individus plus exposés et moins protégés.
  • Le problème de l’attachement et de la perte :
    • l’épopée de Gilgamesh : réflexion sur le deuil de l’être aimé et la quête de l’immortalité,
    • l’attachement en questions : obstacle ou issue ?
    • la contradiction insupportable entre l’amour et la mort : le tragique de la condition humaine.

Comprendre les trois ondes de choc provoquées par la perte comme épreuve du réel 

  • La perte d’un monde ordonné et le chaos.
  • La perte du sentiment de justice et l’injustice.
  • La perte du sens de l’existence et la tentation nihiliste.
  • La désolation : « chaque fois unique, la fin d’un monde en totalité ».

Apprendre à perdre : voix de la philosophie, de la religion et de la psychologie

  • La voix philosophique est-elle une impasse : temps des « consolations » et des exercices de sagesse.
  • La voix religieuse est-elle une illusion : vertu d’espérance et chemin du salut.
  • La voix psychologique est-elle une idéologie : « travail de deuil » et résilience.

Apprendre à traverser les épreuves existentielles : sagesse ordinaire

  • Le recul émotionnel : mesurer ses investissements affectifs par l’eumétrie (la juste et bonne distance).
  • La hauteur rationnelle : penser le soin par la recherche d’un équilibre entre le souci de l’autre de l’autre et le don de soi.
  • La profondeur existentielle : s’ouvrir aux questionnements existentiels par l’expérience tragique de la condition humaine.
  • Apports théoriques.
  • Études de cas.
  • Analyses de retours d’expérience.

La formation allie apport de connaissances et retour d’expérience. Elle est animée par philosophe, spécialiste en éthique clinique.

Cette formation s'appuie sur les recommandations et référentiels suivants

  • Modalités de prise en charge de l'adulte nécessitant des soins palliatifs, HAS, décembre 2002. Recommandations de bonnes pratiques.
  • L'essentiel de la démarche palliative, HAS, 2016.
  • Note méthodologique et de synthèse documentaire. Mise au point sur la démarche palliative, HAS, 2016.
  • Synthèse organisation des parcours. L’essentiel de la démarche palliative, HAS Décembre 2016.
  • Soins palliatifs, HAS mars 2019.
grieps_formation

Mise à jour le : 23/07/2020