Trouver une formation

Management - Qualité - Organisation - Clinique - Pédagogie

Offres


Trouble de la personnalité de type Borderline : comprendre et accompagner



Comprendre les caractéristiques et l’étiologie du trouble de la personnalité de type borderline afin d’accueillir et accompagner au mieux les personnes en souffrance.

Identifier les caractéristiques du trouble de la personnalité borderline

  • Les idées reçues et croyances.
  • La prévalence du trouble.
  • La symptomatologie et les classifications.
  • Les confusions diagnostiques : différencier le trouble de la personnalité borderline du trouble bipolaire, de l’hystérie, de la schizophrénie, de la psychopathie…
  • L'évolution du trouble à long terme.

Comprendre l’origine du trouble

  • Les bases biologiques.
  • Les familles pathologiques.
  • Les négligences, carences et la maltraitance.
  • Les abus, les violences psychologiques, physiques, sexuelles.
  • Le mal de la société moderne ?

Comprendre le point du vue du borderline par l’approche phénoménologique du vécu du trouble 

  • L’angoisse de perte et d’abandon.
  • Le monde en deux dimensions : blanc ou noir, pour ou contre, avec ou sans…
  • L'anxiété, l'angoisse, les attaques de panique : consommation de substances, addictions, mises en danger…
  • La place du traumatisme.
  • Les ruptures et l'isolement.
  • La bataille au long cours : espoirs, réussites, désespoir, idées suicidaires.
  • La recherche d'une lumière au sein du chaos.

Appréhender un guide de survie pour les intervenants qui accompagnent une personne borderline

  •  L’approche « GPM » (Gunderson), Good Psychiatric Management for borderline personality disorder : philosophie de l’accueil et du soin, pour tous les soignants.
  • Le travail en équipe, un ou des référents « piliers » : rôles clairs, intervenants qui se parlent.
  • La tentation du clivage.
  • Le positionnement : ni trop près, ni trop loin, s’impliquer sans trop en faire, être un « phare » en cas de tempête.
  • La résistance en souplesse : établir une relation de confiance solide avant tout, connaître ses forces et ses faiblesses, savoir passer le relais sans abandonner.
  • La tentation du cadre rigide : trouver un cadre solide mais souple.
  • La création des sas de décompression.

Connaître et comprendre les approches théoriques et thérapeutiques de ce trouble

  • Les précurseurs : Winnicott, Deutsch, Kernberg, Bergeret, Gunderson, Linehan...
  • Les éléments pertinents de psychanalyse.
  • L'approche Comportementale et Cognitive : pensées, schémas, répétition des comportements.
  • La Thérapie Dialectique et Comportementale de Marsha Linehan.
  • Les traitements pharmacologiques.
  • L'intérêt et limites de l’hospitalisation en psychiatrie.

Savoir gérer les situations de crise quand tout explose

  • Le besoin d’un « pare-excitation » : comme des grands brûlés.
  • L'identification des ressentis et de la crise, pour sortir de la répétition.
  • La confiance rassurante, basée sur l’honnêteté dans la relation. 
  • Les comportements à risque : addictions, mise en danger, relations sexuelles, scarifications...
  • Le risque suicidaire… dans un contexte de risque chronique : prise en charge du risque suicidaire.
  • Les plans de secours avec la personne, pour gérer les moments de crise.
  • Le soutien à l’extérieur : rôle de la famille et des proches.

Apprendre à survivre en équipe : des projets pour exister​

  • Les forces des personnalités borderline.
  • La construction d'un projet de vie en collaboration.

 

  • Apports conceptuels.
  • Activités de groupe.
  • Jeux de rôle.
  • Analyse de pratiques professionnelles.

La formation est pensée pour se dérouler sur 3 jours consécutifs. En intra, elle peut être proposée sous le format de 2 jours consécutifs et un jour à distance.
La formation repose beaucoup sur l’interaction avec les participants, les discussions autour de leurs expériences, les activités de groupe et les jeux de rôle, voire sur des « exercices pratiques » à mener si la formation se déroule en 2 jours + 1 jour, pendant l’intersession.

L’évaluation sera réalisée à l’aide des critères suivants :

  • Les attentes des participants seront recueillies par le formateur lors du lancement de la formation et confrontées aux objectifs de formation.
  • Les acquis / les connaissances des participants seront recueillies par le formateur lors du lancement de la formation et confrontées aux objectifs de formation.
  • La satisfaction des participants à l’issue de la formation sera évaluée lors d’un tour de table, le cas échéant en présence du commanditaire de la formation, et à l’aide d’un questionnaire individuel « à chaud » portant sur l’atteinte des objectifs, le programme de formation, les méthodes d’animation et la transférabilité des acquis.
  • A distance de la formation : il appartiendra aux stagiaires d’analyser les effets de la formation sur les pratiques individuelles et collectives de travail , notamment lors de leur entretien professionnel. Des outils pourront être suggérés pendant la formation (plans d’action, préfiguration d’un plan d’amélioration des pratiques individuelles et collectives, grille de suivi personnalisé de mesure d’impact...).

Mise à jour le : 19/03/2020